Archive pour avril 2008

Et , de tant de discours…

Lundi 28 avril 2008

Emportée   avec  Amour  au  coeur  de  discours ,

Ces  figures incontournables  de la philosophie ,

Et  tant d’  autres davantage inconnues ,

Et , pourtant  , révélant  une  si grande profondeur  de pensée …

Au -  delà  de  ces  figures mythiques , emblèmatiques de  tous  ces  discours philosophiques…à  qui  je veux  accorder un respect  profond …

Je mets  volontairement de  coté  leurs propos  peu  élogieux au  sujet  de thémes qu’ ils  évoquaient en  les discréditant …ne  se cachant point  d’  adopter une  attitude  de cette  nature …
Mais , ne  dit – on pas , qu’ il  est  plus  aisé de  condamner chez  l’  autre ce qui en  soi – même n ‘  est pas à même  de  faire  l’  objet d’ une prise de conscience plus  lucide  en  vue d’  une  compréhension plus  fine de  ce que ce trait  peut  recouvrir..

Il serait  alors  ainsi question  d’ obscurantisme personnel attribué  à  autrui…

Laissons cela  de  coté …nous avons  tous  nos  cotés  obscurs …cela  n’  ote  en rien la profondeur de  nombreuses  pensées et  une  certaine  Vérité  qui  peut  s’ y révélée…

Je découvre  chez M.Onfray une  pensée qui  me  ravit …intensément …   

Une  sensation  de  me  reconnaître en ce qu’ il puise  chez  des auteurs  moins  connus qui  ont  été  écartés pour  laisser place  à  la  tradition dominante et à une  limitation  des possibles  de connaissance …

Une pensée  qui se  veut  entière …qui  réunifie l’  être humain …qui  unit  âme et  corps  en  une  unité  d’ où  la  dualité  se fait  absente en terme de mépris  du matériel …

Parce  qu’ il est  évident  que  nos  désirs ne  prennent seulement  racine  en  nos  corps  et  que  ceux  issus  d’ une  certaine  volonté  rationnalisée  , où de  penchant  dont  le  corps  ne peut être la  source …parce que bien  des désirs  ne  se  développent  pas  en  notre  matérialité …il y  a  lieu  de  replacer  celle -  ci  à  sa  juste  valeur …

Et , ne  serait -il pas  envisageable de  faire un  détour  pour aborder la  question des rituels sous  un  autre angle que celui évoqué  habituellement…S’ interresser à  la  notion de trinité  de manière concréte…au coeur de notre quotidien …

De notre quotidien     , celui  qui  nous  concerne en tant que  parents …où  l’ aspect  essentiel  du  tiers  est  de rendre le  lien possible …d’ ouvrir au  monde  …

De  permettre la vie , tout  simplement …

Et , c’  est  là  , que  la  vie nous  questionne …

Il  nous  est donné  de  pouvoir participer  à  la  transmission  de la  vie de manière  intime et  trés personnelle …Il  semblerait , il me  semble …et ,  c’est là  mon  sentiment , une  conviction  profonde  qui  prend  aussi  appui  autour  d’  éléments  connus  dans le  domaine  de la  construction de la  personnalité  …son  cheminement affectif , émotionnel…

 

Il  semblerait que devenir parent soit un processus  révélateur de qui  nous sommes…le  processus au  coeur  de notre  potentiel  …L’  acceptation …non sans en éprouver toute une palette de sentiments contradictoires et  ambivalents …la richesse de la  vie , qui  nous  ouvre  un  monde  de perception …d’  émotions  et mobilise ….

Nous  amène à  nous  mobiliser en faveur  de la  vie plutôt  que  de nous  porter  à  nous  en  retirer,nous  en retirer pour  toutes  les  bonnes raisons  du  monde …

Quelles qu’  elles soient , et  quelles  que soient  les  apparences …un  retrait  personnel à  l’  égard  de la  vie , reste  un retrait et  l’  engagement  ressemble davantage à  une  mise  en scéne  …mise  en scéne  qui  apporte  des bénéfices secondaires …soit …

Seulement , le  choix  que  je  pose est , comme  le  dit  J.P Sartres , est  un choix  pour  toute  l’  humanité…

Mes  choix , peuvent en  influencer le  cours …et , pourtant ils  sont  profondément personnel…nous  ramène au  sens de notre existence …

Quel que soit   le  choix  de vie …quel  qu’ il  soit …avec nos  faiblesses …nos  incapacités  , nos  difficultés  à  nous  engager comme  la vie  le demande …

Malgré  tout  …il  reste  une  ultime nécessité …rester humain ,  accorder un regard à l’  autre …que  ce  regard  soit  porteur d’ incompréhension …cela  se comprend …qu’ il  soit  chargé ,   blessure….qui lui  donne  un ton  de rancoeur …
Le ressentiment  , prend essentiellement racine  en une  blessure , blessure  accompagnée  d’ incompréhension et d’ absence de  dialogue …

Alors  , malgré  ce que  peut  ainsi contenir  ce regard ..il  se doit d’ être …pour l’  humanité bien  plus  que pour notre personne seule…

Un  regard  qui  amorce  un  dialogue …non  forcément qui  va  établir  un  dialogue  dans la  durée …un dialogue  qui  a  ouvert un possible  ,  celui  de rester humain en  quelque circonstance que ce soit …

C’ est  la que  la vie  nous  attend tous  et  chacun…

C’  est  le  défi  le  plus  essentiel  …celui , qui à  mon  sens  fait  de l’  humanité , une  Humanité  pleine et  entière …

De la vie qui m’ est donnée …

Dimanche 27 avril 2008

Vivre pour croire ,

Croire que la  vie  ,c’ est du  bonheur …

Croire que la  vie est  sacrée …

Et, qu ‘ elle seule  est sacrée …

Et , que  tout dans  nos vies  prend  sens en  ce  sacré ,

Pour peu  que  nous  ouvrions  notre  coeur …

Pour peu  que nous  sachions nous écouter ,

Croire  en  nous au -dela de  discours vides  de  de sens  ,

Au -  dela de  peurs irraisonnées …

Avec  du courage , un  peu …

Juste  ce qu’ il faut , une   » volonté  » , à  réveiller un  peu ..rien qu’  un  peu …

Oser , oser  avancer et relever des défis …

Oser se  regarder , pour  ne  s’ interresser qu’  à  soi , lorsque la vie nous le demande …savoir que  nous seuls  sommes responsables de notre  vie  et  du cours qu’  elle  prend ..

Oser  être solidaire et manifester  de la  sollicitude , indispensable  bienveillance en ce lien  à  l’  autre ,dans le quel  je  suis  pour  lui …cet  autre  qu’ il  est  pour  moi…

 Oser  être humain  , tout  simplement …

 

Aimer vivre…en ce monde ..

Dimanche 27 avril 2008

J’  Aime  la  vie …

Certains jours plus  que d’ autres …certains jours , certains  instants où  le  sens  se  fait  discret et  la lourdeur  de certains événements pesante …il  me  tarde  de m’ envoler …

 Seulement , ces instants sont éphémères …

La  douceur  et  la  joie  d’ exister reviennent  avant que  je  ne sois en  mesure  de m’  attarder  à  ces moments …

Ce  sont  des instants révélateurs …où  m’  est révélée  une  nécéssité  de réajuster une manière d’ être …

C’ est essentiel  à  mon coeur …

Vivre , c’ est perdre  parfois un certain  équilibre pour en retouver  un  autre qui  stabilise et  donne  encore  plus  de légèreté  à la  vie …

Vivre  , c’ est  aimer …

Vivre  pour  Aimer …

Vivre  pour  être  Aimé …et être Aimée…

Et  , avec toi , Maxime…grâce à ton  Amour , je  prends   un chemin …

Je continue …Clairelise , elle aussi…même  si  j’  écris  ailleurs  et  ici…